Bas les masques

Mettons notre masque de Mme Sans Vague pour Halloween

Madame Poulette te le disait, dimanche dernier elle a eu son lot de nouvelles bonnes pour les autres mais pas pour elle, et hier elle a continué son marathon de la loose.

Invités chez des amis de Mr Poulet, les Poulettes s’y rendent donc hier soir pour l’apéro et pour découvrir leur petite babygirl de 5 mois. Et là le marathon commence : à peine les « bonsoirs, ça fait longtemps, oh quelle est mimi, ça va vous allez bien » prononcés que LA question tombe : « et vous alors, c’est pour quand le bébé ? ». 3 minutes, 3 minutes top chrono de répit. 3 minutes pendant lesquelles Mme Poulette a naïvement pensé qu’ils n’oseraient pas la poser. Et moins de 2 secondes pour se prendre une grosse claque. Mme Poulette a donc pris le parti de leur répéter (bah oui, ce n’est pas comme si ils ne le savaient pas et qu’ils ne nous avaient pas déjà posé la question plusieurs fois) que le bébé se faisait attendre et qu’il arriverait quand il en aurait envie, que tout le monde n’avait pas la chance des c***nnards en C1 leur chance.

Quelques blabla et un couple que Mr et Mme Poulette connaissent arrive, suivi de près par un autre, inconnu au bataillon. Et là, 2ème claque : ils sont venus avec leur petite fille qui a 1 mois de moins que la babygirl des amis des Poulettes…. Oh rage, oh désespoir mais c’est merveilleux d’être entourés de pleins de petits mééégnons bébééésss aaahhhhhhaaaahhhh.

C’est alors que tout a commencé à se gâter : une nouvelle facette effrayante de l’amie de Mr et Mme Poulette s’est révélée au grand jour, enfin surtout à Poulette qui a eu la chance inouïe d’être juste à côtés des 2 fraichement mamans. Elle a donc appris grâce à des conversations plus fascinantes les unes que les autres que « chaque bébé suit son rythme » (nnaann ??!!!), « que le caca d’un bébé qui mange des carottes est orange » (AAhhhh ???!!!), « que la poussette ça fait comme dans les rallyes quand il y a des cailloux dans le parc » (Quelle drôlesse !!!), « que c’est difficile de passer de la taille 3 mois au 6 mois car on aimerait que son bébé reste tout pitit pitit toute sa vie » (OOOhhh !!!). Mais le moment préféré de Mme Poulette a été sans conteste celui où la unknown mummy a donné le sein à sa fille entre 2 cacahuètes et 1 Curly autour de la table.

Heureusement pour Mme Poulette, le marathon n’aura duré que 2h, bien qu’elle ait eu à de nombreuses reprises envie de s’enfuir en courant par la fenêtre. Au lieu de cela, elle a mis son masque de Mme Sans vague : elle a gentiment souri tout le long de la soirée, a feint d’être hyper captivée par toutes ces babynews et s’est même aventuré à poser quelques questions (oui, Mme Poulette est un peu c***nne maso sur les bords) histoire de montrer son intéressement suprême de Poulette (bon ok, elle était pourrite celle-là).

La révélation

Ce matin, Mme Poulette était d’humeur morose et un peu malade. Et quand Mme Poulette est morose, elle a tendance à devenir un peu ronchonchon voir très désagréable pour ne pas craquer et se mettre à pleurer devant un pétale de céréale cassé. C’est donc tout naturellement qu’elle s’est mise à caqueter sur Mr Poulet pour une sombre histoire de manteau qui n’allait pas avec son gilet et est partie en claquant presque la porte. Mme Poulette mettant un point doigt d’honneur à ne pas mélanger vie perso et vie pro (elle reviendra là-dessus une autre fois), a la chance d’avoir un long trajet maison/boulot qui lui permet la plupart du temps de se calmer (ou non, ça dépend de son trajet) et d’arriver avec son masque de Miss Sunshine devant ses collègues (oui tu as dû le remarquer, Mme Poulette aime beaucoup les masques. Elle a dû être vénitienne ou catcheuse dans une vie antérieure). Elle a donc pris le temps de 1/ s’excuser auprès de son Poulet d’Amour 2/ faire un point sur la soirée de la veille… et en a conclu qu’il fallait qu’elle arrête d’être SM (au sens figuré, il en va s’en dire, parce qu’elle n’est pas vraiment SM en vrai, tu l’auras deviné). Voir des bébés lui fait du mal en ce moment et voir des femmes enceintes lui donne des idées de prises de catch (on y revient toujours !). Elle a pris conscience que « non ce n’est pas égoïste de dire que c’est trop dur pour elle » et qu’elle a aussi le droit de se préserver un peu aussi.

La bonne (?) résolution

Donc résolution de Mme Poulette pour le mois de Novembre (on verra ensuite) : refuser toute invitation / conversation ayant attrait de près ou de loin à une grossesse/naissance/bébé en bas âge avec des personnes ne comprenant pas son désarroi (à savoir des parents ou futurs parents, famille comprise). Bien sûr Mme Poulette ne pourra éviter les imprévus mais au moins elle ne se jettera plus dans la gueule du loup en sachant pertinemment qu’elle souffrira ensuite. 1 mois de répit lui fera le plus grand bien et marde à ceux qui ne le comprendront pas (Mr Poulet compris).

Et toi tu arrives à continuer de voir tes amis et connaissances parents ou en devenir ? Si oui, comment fais-tu ? Tu leur dis ce que tu ressens ou tu fais aussi ta Mme Sans Vague? Si non, qu’est-ce qui t’a décidé à t’éloigner de tous ces gens ?

Publicités

11 réflexions sur “Bas les masques

  1. MadameHiberne 31 octobre 2013 à 4:02 Reply

    Mais que tu es drôle ! Pleurer devant un pétale de céréale cassé, ah ouais quand même 😉 ahahahah
    Mais ouais les conversations là, c’est du lourd, du bien trop lourd pour nos petits cœurs qui voudraient découvrir ces niaiseries in real life. Je trouve que la résolution est très très bonne, tu as le droit de te prendre ta parenthèse pour te préserver. Et marde à ceux qui ne le comprendraient pas.
    Bises tite poulette SM (t’as une combi en cuir et un fouet rhooo l’imaage !=

  2. mretmmepoulette 31 octobre 2013 à 4:29 Reply

    Ca peut être un pétale de céréale cassé, une feuille morte tombée trop vite d’un arbre ou un trou dans un collant, au choix… 😉
    Oui ces conversations sont trop lourdes à entendre pour nous en ce moment et puis, marde, laissez-nous un peu de découvertes tout aussi interessantes pour quand ce sera notre tour !
    Mr Poulet a un peu du mal à comprendre que cela me fait du mal car il n’est pas aussi touché par tout cela que moi… mais tu dois sûrement avoir le même spécimen à la maison. Donc je vais lui parler ce soir de ma « plus que bonne car validée par Mme Hiberne » résolution et lui dire que c’est à prendre ou à prendre.
    Bise l’oursonne !
    Ps : non, à cause de la crise j’ai du revendre ma combi et mon fouet, désolée LOL

  3. MadameHiberne 31 octobre 2013 à 6:25 Reply

    Han trop déçue, j’aurais voulu la photo moi !
    En effet mon specimen Barbu est du même acabit (oh ça va fais pas ta prude!) que le specimen poulesque.
    Bisous Poulette !

    • mretmmepoulette 2 novembre 2013 à 10:38 Reply

      😉

    • mretmmepoulette 2 novembre 2013 à 11:49 Reply

      Je passe par mon blog pour te passer l’info : je n’arrive pas à commenter le tien… 😦 EDIT : ah si ça y est c’est bon !

  4. Little Wife 31 octobre 2013 à 8:27 Reply

    Comme je te comprends, ces soirées ou journées suicide j’en ai vécu, très difficilement à chaque fois. Depuis quelques temps je m’accorde le droit de dire NON. Que l’homme comprenne ou non, peu m’importe.
    Ton article tombe justement après une discussion avec l’homme. Il m’avertit qu’on est invités à l’anniversaire d’un des enfants de son meilleur pote. 5 ans, et il y aura une tripotée de parents et enfants en bas age. J’ai dit non. Il a dit que ca ne se faisait pas de ne pas y aller, je ne suis pas d’accord. Conclusion : il y va, moi non. Cet ami est le seul de son coté au courant du parcours, j’ai dit à l’homme qu’il leur dit ce qu’il veut, j’assume de dire non pour me préserver, je pense que ses amis peuvent comprendre. Pour ceux qui ne sont pas au courant, donc tous les autres, si je ne veux pas les voir je trouve une excuse, et de temps en temps – car oui il le faut de temps en temps – je les vois et dois prendre sur moi, et j’ai moi aussi beaucoup de masque, dont celui de madame sans masque et de madame sourire…
    Tout ca pour dire PENSE A TOI. Ne culpabilise pas, ton homme comprend tant mieux, il ne comprend pas tant pis.

    • mretmmepoulette 2 novembre 2013 à 10:36 Reply

      C’est déjà assez difficile de vivre notre situation au quotidien, donc on a bien le droit de ne penser qu’à nous de temps en temps.
      J’te comprends pour le coup : les anniv des tous petits y’a rien de pire!!!!
      Courage little wife! Bientôt c’est nous qui inviteront les autres à ces goûters!

  5. Bounty Caramel 31 octobre 2013 à 10:39 Reply

    Il y a des moments où se préserver permet de sauver les meubles, le « mari » et les ami(e)s. Alors sincèrement, protèges toi si tu en ressens le besoin. des bises

    • mretmmepoulette 2 novembre 2013 à 10:38 Reply

      Oui pour une fois j’ai réellement besoin de penser à moi. Tu sais ce que c’est…
      Bises

  6. Miss Smile 3 novembre 2013 à 8:30 Reply

    tout à fait d’accord… moi je coupe FBK après avoir vu la énième photos d’une de mes amies enceinte…trop de larmes..pour le reste je viens de découvrir ton blog et on a les mêmes ovaires de marde a priori et moi j’arrive à bientôt 1 an…donc moi le rdv spécifique looseuse de la reproduction c’est en janvier (fini la gyneco de ville super pas stressée)
    plein de courage à toi et je croise les pattes pour une bonne nouvelle bientôt !!!!

    • mretmmepoulette 4 novembre 2013 à 10:50 Reply

      Merci Miss Smile ! Bon courage à toi aussi et j’espère que tu ne rentreras pas dans le cercle pas si fermé que ça des attendeuses de très longue date.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s